• SAY GEOMANCIE by Sandrine

Les 7 Oracles d’Egypte : Réponse à Thierry G.

Mis à jour : févr. 24


Bonjour à tous ! Aujourd’hui je continue de délivrer les 7 oracles d’Egypte dans un ordre précis qui n’est pas celui des visites des sept temples. J’aime vous dire aussi qu’il y a eu dans les questions une intelligence commune ayant trait à la notion d’universalité. Il est vrai que j’avais demandé des questions d’ordre universel ce qui est différent de l’ordre personnel, national ou même international. Vous allez comprendre. Celui-ci fut réalisé au Temple dédié à la déesse Isis, Philae, lors d’une soirée féerique de pleine lune (25 septembre 2018) où je ressentis comme jamais un sentiment de complétude et d’accomplissement total. Je faisais corps avec le temple dans un état de confondement difficile à décrire.

Pour ceux qui arrivent, voici le récit de cette aventure, mon carnet de ce voyage ici.

La question posée fut la suivante :

<<L’univers semble résulter d’un acte de création et donc doit avoir une raison, un but. Et si c’était le développement de la vie ? Il serait quasi certain alors que d’autres formes de vie existent dans des galaxies lointaines mais tout aussi probable que l'on ne les rencontrera jamais compte tenu de la taille de l’univers. ...alors : l’humanité terrienne est-elle une pâle esquisse vouée à disparaître ou LA réussite de l’univers vouée à essaimer jusqu'à ses confins ?<< Nous avons ici deux questions, en fait.

J’adore que vous posiez des questions aussi vastes et profondes de cette façon. Vous allez voir à quel point la géomancie peut répondre avec une richesse exceptionnelle et inégalée! La deuxième résulte d’une pensée magnifique et de cet hommage à la Vie, et c’est à celle-ci que je vais essayer de répondre dans une forme poétique née de ma géomancie, car ici nous touchons du doigt la VIE et sa création, dans son essence et ses mystères. Je n’ai pas la prétention d’y répondre, déjà juste la vivre est une grâce de chaque jour, mais je vais essayer d’y réfléchir avec vous. Je ne considère pas que la première soit l’anti-question de la deuxième, et de la même façon je considère la vie si précieuse et si magnifique qu’elle ne peut être une esquisse mais un accomplissement quotidien. Merci, je remercie ici Thierry pour sa contribution à remuer nos méninges.

Un soir de septembre sous la lune bien ronde et rouge je pris mon crayon et ma feuille et accomplie le jeté de traits. J’obtenais l’écu ci-joint, confirmé dans le temps et validé par la M1 et son analogie avec Jupiter. CAPUT DRACONIS, la Tête de Dragon, la "bien orientée" siège en M1 ; ce qui veut dire que notre humanité a le sens du progrès, la sagesse dans les actes, elle donne la bonne orientation de la chose demandée, cad essaimer aux confins de l’Univers. Et que ce projet peut être mené à bien. Seulement l’incertitude de cette voie est marquée par VIA, justement la route incertaine qui nous est confirmée par le JUGE en M15. Dans l'esprit: « on y va mais rien n’est sûr ». VIA, la route ou l’incertitude est en passation trois fois !! Première passation de M2 en M3 confirme ce mouvement sur des distances « courtes. »

*En 1977, les sondes jumelles quittaient la Terre afin d’explorer le Système solaire extérieur. Elles sont aujourd’hui parmi les objets humains les plus lointains de l’histoire. Je vous invite à voir où elles se trouvent aujourd’hui, en cliquant ci-dessous.

*https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/09/05/sondes-voyager-visualisez-quarante-ans-de-periple-spatial_5181314_4355770.html

Puis la passation de la figure de M3 en M8 indique la "pauvreté" de cet ailleurs pour nous, ou disons l'incertitude. Confirmée au Juge. Ceci est ma vision interprétative bien entendu.

Observons la passation intéressante de LAETITIA ( joie) de la M9 à M11 qui veut dire voyages lointains agréables et bonnes nouvelles de loin. Repasse en M11 celles des amis ici bienveillants ou plutôt des espérances et de la providence nous venant en appui. Donc cette passation de Laetitia extrêmement intéressante, nous indique que nous avons raison de sonder et/ou d’essaimer notre univers ainsi. Car nos espérances sont sous les meilleurs auspices ! Seulement la figure TRISTITIA en M4 qui nous indique le résultat en partie est négative et déprimante. M4 est la maison du territoire en l’occurrence la terre où l’on vit c-à-d notre GAIA, notre histoire, nos origines, l’endroit où l’on est: et bien on peut dire que ce n’est pas la joie mais plutôt dommage dans la demeure, foyer menacé. L’on pourrait en déduire que ce besoin de vouloir sonder pour essaimer viendrait de ce que l’on sent cette menace peser.

Pourquoi? Tristitia repasse en M12 dans les ennemis invisibles ou secrets. Tiens, tiens se méfier des ennemis secrets en son domaine. A méditer …

Queue du dragon en M7 indique ce mal être vécu de notre Humanité, tout ce qui n’est pas elle est mal perçue et/ou craint. Mais de cette vision de l’autre, de l’ailleurs inconnu nait une crainte sur son propre sort et son intérêt général, renforcé par « ces » ennemis invisibles et secrets. On retrouve ici la dualité et la lutte entre le clair et l’obscur, entre la lumière et l’ombre. Le bien et le mal. Tout ce trouble qui nous touche également en tant qu'individu jusqu'à la réalisation du basculement intérieur et union. Et ici dans le sujet de la question, l'avantage 5/4 est pour les figures négatives de Saturne.

Donc …

Sommes-nous voués à essaimer ? et si je pose la question stricto sensu : quitter la ruche pour former une colonie nouvelle ou se diviser par l’émigration du nouvel essaim.

La réponse à cette question est-elle donnée ici dans le blason ?

Oui, avec toutes ses nuances, ses origines et son destin puis l’Oracle statue clairement : Malchance en voyage et en changement, emprisonnement après liberté, rien n’est réalisé de cette idée.

La réponse est NON, donc nous pouvons explorer mais notre destin ne serait pas d’essaimer notre humanité dans les confins de l’univers, qui du reste n’en possèdent pas peut être. Aux confins est une notion limitante et la grande question est de savoir si le monde est fini ou infini ?

La leçon que nous devons tirer de cet oracle magnifique est que nous sommes à mon sens "voués" à chérir notre Terre GAIA, car au fond si nous ne sommes pas capables d’instaurer l’harmonie, la paix, l’amour ici-bas alors à quoi bon aller voir ailleurs !

Voici donc le message obtenu en Egypte à Philae sur l’ile d’Aguilkia et réponse à la question de notre internaute Thierry G. Merci à lui pour cette belle contribution. L’oracle de la semaine prochaine complète très bien les deux premiers …alors RDV la semaine prochaine pour la suite de cette exceptionnelle aventure divinatoire.

Belle semaine à tous

Sandrine

#géomancie #interpretationfiguresgeomancie #ORACLE #7oraclesdÉgypte #egypte #philae #Carnetdevoyage #Voyagerautrement #neurosciencepsychoprédictive #sagesse #voyage