• SAY GEOMANCIE By Sandrine

Découvrons le secret de fleur de vie!

Mis à jour : janv. 13


Nul n’est besoin de rappeler les talents passés des magiciens-médecins égyptiens anciens. Ils utilisaient (données archéologiques) des " statues guérisseuses ". La divinité dont on cherchait à s’imprégner de l’énergie-principe ( Neter) était revêtue d'un manteau couvert de " textes et inscriptions " bénéfiques propres soit à rétablir les énergies ou à guérir une maladie précise. Cette statue était installée au-dessus d'un bassin rempli " d'eau " dont une partie était elle aussi couverte d'inscriptions.

Le procédé était simple : on versait de l'eau sur la statue et cette eau ruisselait ensuite dans le bassin en s'imprégnant au passage de la force guérisseuse des formules magiques soigneusement gravées. L’eau était « bue « par la personne malade qui s'appropriait ainsi l'énergie des formules magiques. 

Il y a là une analogie flagrante avec la théorie « moderne » de " la mémoire de l'eau ", ne trouvez-vous pas ?

Evidemment !

On retrouve cette même pratique à Dendérah au Temple de la déesse Hathor.

Mais il est un secret fabuleux longtemps ignoré et découvert sur le mur d’un des trois temples dédiés à Osiris et construit pas Séthi 1ier à Abydos. Oui. La fleur de vie.

Abydos est un site sacré par excellence, une cité sainte où les mystères de la mort et de la résurrection étaient enseignés aux prêtres. Isolé, il  se trouve à 560 km au sud du Caire. Il était un lieu de pèlerinage majeur.

Quand les constructeurs creusèrent la montagne pour bâtir le temple, ils découvrirent un temple plus ancien en contrebas. Séthi 1ier, en grand pharaon qu’il était et pour ne pas le détruire, décida de changer les plans en évitant cet ancien édifice et fit construire en L son Temple. La fleur de vie est gravée sur un des murs, probablement le plus vieux d’Egypte. Le Temple est formé de blocs mégalithiques immenses comme ceux du temple au pied du Sphinx. Tout près de la grande pyramide elle-même aussi un mystère.

Impossible à dater et sujet à controverses, ces édifices restent mystérieux. A ce jour, factuellement, personne n’explique vraiment le modus operandi de construction.

On n’en sait rien…mais peu importe, car ce qui importe c’est de rendre hommage à ce talent qu’avaient les égyptiens anciens, du sens pratique ! Les temples servaient à se soigner, à s’élever vibratoire ment, à vivre l’entendement avec ce sens de l’application et donc du vivant.

Vivre le Temple, c’est cheminer en son enceinte sacrée. 

Passer la porte d’un Temple, d’une cathédrale n’est jamais chose anodine. La porte est un passage symbolisé du monde profane au monde sacré. Lorsqu’on entre dans le temple orienté, on reproduit la création en cheminant à l’intérieur. C’est bien pour cela que le sens de déambulation est primordial puisqu’il a été considéré lors de la construction du temple, aux fins du bon usage des énergies à l’intérieur. Et, si pour des raisons profanes, le sens de visite imposé est à l’envers de celui conseillé selon la Tradition, et bien les énergies perçues deviennent inexistantes ou néfastes ! Notre Dame de Paris depuis trop longtemps subissait ce sort …

Lors d'une visite, OBSERVER - analyser le sens de déambulation emprunté, sans chercher à le planifier,  après une visite est aussi intéressant, comme marqueur de nos états d'âme du moment :)   

Applications pratiques !

Du 10 au 20 mars 2020 , je vous emmène vivre les temples d’Egypte avec l’œil de l’archéologue néophyte pur et naïf, avec la passion accrochée au cœur du mystère, celui qui rend la vie magique et fabuleuse. La Terre d’Egypte émane ce magique et reste à tous points La civilisation antique nous ayant laissé une infinité de messages  modernes et d’actualité ! 

Partez avec moi et découvrez les images de notre dernier voyage ci-dessous: 

Demandez le programme par mail (date, circuit, prix) contact@say-geomancie.com

Belle semaine à tous !

SAYGEOMANCE By Sandrine 

#2019 #egypte #EGYPTE #voyageholistic #Carnetdevoyage #Géomancie