• SAYGEOMANCIE By Sandrine

En haut des pyramides #egypte #yucatan

Mis à jour : févr. 7

Chartres le 19 janvier 2021



La Grande Pyramide n'a pas été construite par Khéops, selon un écrivain arabe du nom d'Ibrahim al-Maqrizi. La Grande Pyramide a été construite bien avant le Grand Déluge par un roi du nom de Surid. Cette révélation est corroborée par le célèbre historien-géographe arabe Aboul-Hasan-Ali Massoudi, né à Bagdad au début du Xe siècle, mort au Vieux-Caire en 956. Il a passé sa vie à voyager du levant au couchant en compilant les légendes, embrassant toutes les parties des connaissances historiques, examinant et comparant les opinions des anciens sur l’ORIGINE du monde.


La Grande Pyramide est un marqueur impressionnant et presque intacte quatre mille cinq cents ans après sa « soit-disante » construction ! Ses dimensions frôlent l’insolence : une hauteur de 137 m aujourd’hui, contre 146 à l’origine, et 230 m de côté. Sa surface au sol est de 5,29 hectares. Son volume est de 2 592 350 mètres cubes et sa surface de construction de 53 055 mètres carrés. Elle est toujours en place, debout et nous regarde nous débattre avec nos constructions sous assistance…Son lien de proportionnalité avec l'univers au travers du nombre d’or PHI et PI est gravé pour l’éternité mais seul le chercheur éclairé trouve le Graal !



Un disque dur qui survivra à nos petits disques durs déjà obsolètes où nos mémoire se gravent…




D'après une tradition copte, la pyramide fut construite 300 ans avant le déluge (une bouée jetée à la mer ?) ce qui nous reporterait aux limites acceptables de 8000 à 11000 ans av J.C.. Georges Barbarin – passionné d’histoire parallèle et d'archéologie non-officielle d’après-guerre - rapporte ce texte de l'écrivain copte Massoudi (957 avant notre ère) dont le manuscrit se trouve à l’université d’Oxford :



« Surid... un des rois de l'Égypte avant le déluge, construisit deux grandes pyramides... Il ordonna aussi aux prêtres de déposer à l'intérieur la somme de leur sagesse et de leurs connaissances dans les différents arts et sciences d'arithmétique, et de géométrie, de manière à demeurer comme témoignage pour le bénéfice de ceux qui pourraient éventuellement les comprendre... Dans la pyramide orientale (Kheops) furent inscrites les sphères célestes et les figures représentant les étoiles et leurs cycles ; et en même temps l'histoire et la chronique du temps passé, du temps à venir et de chacun des événements futurs qui surviendront en Égypte. « 

C’est écrit.


Elle fascine, elle me fascine toujours et j’ai hâte de vous y emmener de nouveau 😉 ( avril 2021)


Cette polémique date depuis des lustres les amis et perdure.


Rappelons-nous de l’histoire du colonel VYSE.

En 1837, au cours de son expédition en Égypte, il dépensa une fortune, près de 1,3 million de dollars, pour découvrir la vérité derrière la grande pyramide de Gizeh. L’égyptologie n'était qu'à ses débuts, et Vyse plus un aventurier qu'un érudit en hiéroglyphes.

De nombreux experts ont suggéré que Vyse avait fomenté une conspiration en désespoir de cause de trouver quelque chose que personne n'avait trouvé auparavant, il aurait décidé de forger le cartouche de Kheops sur le mur de la chambre, établissant ainsi une date inexacte pour la structure - qui est aujourd'hui largement acceptée par les historiens et égyptologues. Mais des experts aussi prouvent que Vyse n’a pas été à l’origine de la supercherie et que sa trouvaille était vraie ! Qu'est-ce que cela signifierait ? En termes simples, cela suggèrerait que le cartouche n'était pas d'origine de la construction pyramidale? Et ça ennuie tout ce monde bien assis et bien-pensant officiel.


Comment nous y retrouver ?

Nous qui ne sommes ni archéologues, ni géologues mais éventuellement chercheur curieux. Pouvons-nous dater un tel monument parce qu’on y retrouve une unique petite statuette ? Non. Démonstration : Si, par exemple, aujourd’hui un cataclysme survenait détruisant toutes nos archives et que tout s’écroulait, les cathédrales seraient-elles datées de l’an 2000 parce qu’on y aurait trouvés des téléphones portables ? Oui !


Voilà comment l’on date la pierre.


On sait que les égyptiens décoraient et meublaient leurs tombes pour leurs voyages dans l’au -delà. La pyramide de Kheops est désespérément vide de tout, au sol comme aux murs. Rien ! Impossible selon la mentalité des anciens égyptiens, donc …réfléchissons.


Saqqarah : Un autre mystère !

Qu’en est -il du tombeau d’Imhotep ? le trouvera-t-on un jour ? Jean-Philippe Lauer a cherché toute sa vie ; il arriva en Égypte en 1926 pour un CDD de 6 mois donné par Cecil Firth et il y restera 75 ans, càd toute sa vie ! Mais Saqqarah n’a toujours pas délivré tous ses secrets et régulièrement les annonces de découvertes* sont faites, dont une il y a 24h. Le tombeau du grand Imhotep, qui veut dire « le sage qui entre dans la paix » est toujours dans le mystère.



Egypte : découvertes archéologiques "majeures" à Saqqara 17/1/2021

*Source https://www.sciencesetavenir.fr/archeo-paleo/archeologie/egypte-decouvertes-archeologiques-majeures-a-saqqara_150886

Les fragments d’un papyrus de 4 mètres de long représentant le Chapitre 17 du "Livre des Morts"



Encore un mystère égyptien antique

Y a-t-il une chambre des connaissances cachée sous le sphinx ? Gros sujet attention ! je viens de terminer la lecture d’ un livre qui évoque l’existence d’un tunnel reliant la pyramide de Gizeh au mont Bucegi en Roumanie... Incroyable ! Et dans cette région n'oublions pas les pyramides de Bosnie (VISOKO qui veut dire très haut) totalement « ignorées » aujourd’hui par les archéologues : ils seraient bien qu’ils se penchent sur ce dossier ?


Et les amis, des milliers d’autres sujets passionnants fusent sur la toile, pimentés de vérités parfois assénées et péremptoires auxquelles seule l’ignorance ou la débilité pourraient être rétorquées par certains non moins tolérants ! Ces questions fondamentales souvent mentionnées dans la Tradition Primordiale et écrits anciens étaient connues des Sages et tous ces sujets restaient cachés pour une question de maturité de l’humanité. Seuls les Initiés y avaient accès ; aujourd’hui des portes s’ouvrent aux chercheurs.



Mais la question qui se pose au regard de la crise du petit virus qui chamboule tout notre « grand « monde est la suivante. 


Sommes-nous mûrs pour comprendre et accepter l'enjeu et defi que la vie nous propose ?

Quand bien même, nous sentons ce besoin de percer le mystère ULTIME ou la révélation majeure, et que la Vérité n’en pouvait plus de rester « terrer » à nos cœurs.



La vérité est là sous nos yeux, mais il faut regarder.


4 statues retrouvées sous la pyramide du Soleil, TEOTIHUACAN (Mexique) et ayant dans le dos des sacs contenant les attributs de pratique de la géomancie



Parlons de Géomancie.

Elle est restée longtemps secrète car elle était réservée aux initiés, de la même façon. Son enseignement aussi restait secret. Le YI-KING en Chine est plus connu de nos jours. C’est sa cousine asiatique. Mais d’où vient cette pratique ? On ne le sait toujours pas et ceux qui affirment ne savent pas.


Oui, j’en parle à la troisième personne tel un être, une entité SUPER CONSCIENTE, quantique pour reprendre un mot vieux devenu à la mode ! Elle est un langage archétypal, codé en binaire et répondant à la loi immuable du nombre. Platon dit : « le nombre est la loi et la règle de tout l’univers ; l’intuition au regard du nombre est rapide raisonnement inconscient.



Mais elle est aussi le reflet du discours entre le ciel et la terre. Elle réfléchit le désir de l’intelligible, la quête du divin dans la profondeur de la terre.

La géomancie est, avec ses figures bizarres et simples, le moyen pratique de révéler dans la matière les forces invisibles environnantes. A l’époque des traités du moyen-âge, on ne consignait pas les formules de la science. Ici encore tout découle d’une base simple, tel l’univers tout entier déployé de l’unité originelle.


Le monde est l’unité, divisée, complexifiée.

Fleur de vie à Abydos - Voyage Egypte 2019



Les trois figures constituant la base de la symbolique dans son ensemble et qui constitue la base de toute la pratique initiatique géométrique et à partir du point symbolisant l’unité primordiale : 1, l’axis Mundi, le centre, l’unité, Dieu.



Pause café au pied du Sphinx




Nous développerons et aborderons cela plus amplement plus tard car ici il y relève du symbolisme numérique qui nous emmène dans l’étude de la Tétraktys pythagoricienne ; l’étude de la manifestation universelle. 

Une science d’en Haut

Comme vous pouvez le constater, une science très supérieure se cache derrière l'art géomantique ; la symbolique est une vision géométrique, mathématique et métaphysique de notre univers. Elle est aussi une science utilisant cette valeur secrète des nombres et s'inscrivant dans les glyphes. Considérée par ceux qui la pratiquent comme sacrée, en ce sens qu'elle unit aux forces divines ou surnaturelles, la géomancie sacrée par ces correspondance planétaire nous relie à l'univers tout entier.


La musique des sphères

Elle est la musique des sphères connue des anciens, vibrantes et énergétiques. Par ses formes miroirs de l'abstrait suprasensible, d’où tout émane.

Lors du jet de traits, les quatre figures dites Mères représentent les forces qui cernent tout notre questionnement du moment. Elles éclairent sur les circonstances qui font que l'on pose la question ; artisans de nos vies que nous sommes, médiateurs (médiums) suprêmes du divin nous tendons à devenir. L'homme est une divinité incarnée et comme dit Marc Stavish « il n'y a pas d'autre Dieu que l'homme et l'homme est le Fils de Dieu, Dieu est homme »


Nos vies nous servent de terrain d'expérimentation de cette conscience et de son expansion et même si parfois le fossé est immense, nous tendons à utiliser des médiateurs pour nous assister dans ce cheminement spirituel. Que cela soit l’art, la chimie ou la symbolique même de la magie des rituels, ceci participe à l'élargissement de notre conscience en homme-Dieu.


La géomancie est un langage qui nous unit avec ce que nous sommes
Dans le désert vers Abou-Simbel Voyage 2019



Manuscrit égyptien Ancien de 4.000 ans mesurant plus de 2 mètres

C’est le plus ancien manuscrit antique égyptien jamais trouvé et il mesure plus de 2 mètres de longueur. Il a été retrouvé après qu’il soit resté caché pendant plus de 70 ans. Il contient, entre autres, des représentations d’êtres divins et surnaturels.




Je vous souhaite une belle semaine de bienveillance autour de vous, coupez les appareils et plongez vous dans vos livres préférés ! 😉


SAYGEOMANCIE By Sandrine


28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout