ACTUALITÉ

Le traitement médical prescrit convient-il à mon père ?

Abordons le sujet douloureux de la maladie, je vais le faire ayant pris quelques précautions tant le sujet est délicat. Répondre par un oracle à un consultant en proie à une maladie, que cela soit pour lui ou un proche est chose délicate. J’ai donc pris du recul dans le cas précis qui suit pour vous démontrer que la géomancie encore est pertinente tant par la qualité du diagnostic que du pronostic d'une maladie. Avec toujours cette idée que rien n’est Fatalité et que la vapeur peut être inversée mais à condition de le savoir en Conscience.  Je réponds à la question 2 plus loin avec le recul de 6 mois et un premier blason pour l'issue de l'opération donnée favorable en 07/17 par la géomancie.

 

La maladie a ses racines multiples;  physiologiques, mentales et/ou psychologiques, elle est toujours l'expression de l'âme par le corps.  Acquérir une sérénité et la philosophie d’une liberté ne se fait pas d’instinct tant que l’on ne s’est pas débarrassé de ses fantômes ou ennemis occultes par la souffrance bien souvent.  Ils peuvent prendre des formes multiples. Mais il en est une qui surpasse tout : LE STRESS. Mais pourquoi le stress ? Bien sûr la raison majeure au stress est cette manie permanente que l’on a de vouloir se projeter dans le futur sans s’attacher trop au présent. Ensuite, et au-delà des raisons ataviques et physiologiques dont nous héritons, il y a notre mode de vie et n’oublions jamais qu’il est choisi. Eh oui ! Beaucoup ne sont pas prêts à l’entendre c’est pourquoi la liberté à UN prix ; l’unique et seul Vrai travail : Révéler son être divin en harmonie avec son corps et éther.  Mais se guérir il faut avant, de toutes ses pollutions héritées ou non.

 

 

Le climat anxiogène actuel a boosté notre intérêt pour la voyance : « Les pratiques ésotériques ont toujours existé à la périphérie des sociétés. Mais depuis la désertion relative des lieux de culte, on voit cette spiritualité ressurgir différemment et sous sa forme divine. Forcément cela ne plait pas à tout le monde. Mais tout le monde pense ce qu’il veut 😉 Beaucoup d’entre nous ont besoin de mettre des mots sur des problèmes, et quand ce n’est pas le psy, ce sont les voyants, clairvoyants ou magnétiseurs qui s’en chargent. Ils donnent un sens au malheur des gens et reconstruisent la dramaturgie de leur destin, en la rejouant devant eux, avec une fin heureuse qui redonne de l’espoir. Mais attention à ne pas tomber sur un charlatan complaisant…c’est le risque puisqu’il n’existe aucune école délimitant ces compétences. La seule garantie est le bouche à oreilles et les résultats avérés avec l’assurance de « tomber » sur un bon praticien. Ceci vaut aussi pour le corps médical, et l’expérience et pratique sont les seuls piliers rassurants.

 

 

 

On pourrait s’inquiéter de voir fleurir des « jeunes » pratiquants sur les toiles, c’est super c’est vrai, car cet élan est signe de renouveau et de créativité mais qui les a formé ? Internet ? On n’enlèvera jamais les vertus de l’enseignement des livres adossé à celui d’un Maître. Un temps seulement car de cela non plus il faut être prisonnier. Bien sûr qu’il existe des talents mais derrière, toujours un maître doit veiller à ce que l’énergie ne dévie pas de travers. Le travail de  la force est une histoire de Djedaï ;) Cher Yoda... jusqu'au jour où l'on abandonne dans la joie et le Maître et les livres...pour laisser son unique chemin à Soi s'accomplir.

 

 

 

 

 

Et c’est vrai qu’il y a un marché, car les gens aiment bien que tout aille vite, ils veulent du résultat. Ils se gavent aussi de solutions données sur les réseaux sociaux qui sont bien souvent des écrans de fumée financiarisés et sans éthique authentique. Tout, tout de suite et maintenant, les addicts accros en proie à leur passion attendent les solutions de l’extérieur. L’amour, l’argent, la santé, la beauté etc. ….Alors que tout est déjà là, à l’intérieur de Nous. Seulement faut-il encore vouloir-pouvoir y voir.

INVESTIR SON ETRE, trois mots pas si faciles à réaliser.  Qu’entendez-vous dans le mot « patient » ? Patience est requise quand on se prend en charge pour notre propre guérison. Guerrier de Lumière Djedaï on devient.

 

Parfois le médium a été plus efficace qu’un psy. Mais attention le contraire est vrai aussi et il ne faut jamais abandonner la médecine conventionnelle pour s’assurer le plus large éventail de guérison. Il est primordial d’unir le travail du corps et de l’esprit pour un résultat optimum. Cela est mon rêve ; voir la médecine tendre vers ça. Elle y arrive à pas feutré quand on voit qu’à l'hôpital Saint-Anne les vertus de la méditation sont prouvées, appliquées dans des protocoles thérapeutiques.

 

Le "docteur" de l’âme, lui, sonde l'âme de son consultant par son âme aussi, et en ressort grâce à la géomancie entre autres et d’autres outils ce qui vibre/résonne à la conscience du moment au « patient » pour le faire sortir de cette épreuve de la vie. La profonde compréhension qui en ressort après une consultation de ce genre, que l’on peut nommer « soin de l’âme » est à proprement un don. Un don de soi à soi. Il fait émerger ce sentiment d’être profondément compris. Le miroir reflété par le docteur de l’âme à son consultant est une prise de conscience. Le consultant retrouve tous les leviers internes de SA propre guérison. Car une fois le pouvoir de l’esprit révélé rien n’est plus puissant, ni même le plus beau des bistouris !  C’est une démarche saine que l'on peut appeler  la "psychothérapie ésotérique". 

 

Revenons maintenant au sujet. Une jeune consultante vient me questionner au sujet de la maladie de son père.  Aujourd’hui, c’est sa deuxième consultation. Son père a déclaré un cancer sévère en 2017 et a déjà été opéré après une chimiothérapie. Le patient en précision fume depuis l’âge de 13 ans et a 58 ans.  Elle veut savoir si le traitement thérapeutique prescrit lui convient.

J’applique toujours le même protocole pour établir le blason géomantique, à cela près que j’identifie bien les maisons qui donneront réponses. Il existe plusieurs « techniques » chacun la sienne, la mienne découlant d’une méthodologie scientifique de type principe de vérifiabilité selon l’approche expérimentale. Je vous épargne la transposition didactique des étapes de cette méthodologie. Cela reste tout de même binaire : oui ou non.  Mais pas que et étant donné les nuances inhérentes à cette science il en découle une analyse expérimentale du même niveau.  Je m’excuse de toutes ces précisions mais pour moi le sujet est plus que sérieux.   

 

Après une opération subie très lourde, d’ablation des 3/4 d'un poumon en juillet 2017 le malade est en rémission. L’on sait qu’une rémission,  c-à-d un état stable sans signe de rechute de la maladie, n’est pas toujours synonyme de guérison. La consultante s’inquiète et veut savoir si le traitement lui convient.

 

Nous obtenons le blason géomantique suivant et les 4 Mères:  PRISON- TETE DE DRAGON-TETE DE DRAGON- PRISON

 

Le patient est représenté par la figure PRISON, littéralement en prison et dans l'isolement, la limitation et l'empêchement. Cette figure de Saturne en M1 rappelle les difficultés rencontrées déjà dans le précédent thème du 7 juillet 2017, mais avec moins d’aspect négatif aujourd’hui, ce qui semble dire qu’on va mieux. En effet il statuait la réussite de l'opération grâce au rôle central du chirurgien, mais nous avions tout de même tristesse en M4 qui rappelaient la tristesse du sort du Père du malade mort d'un cancer du fumeur. PRISON, ici, repasse en M4 ; ce fils adoré par son père mort dans la maladie douloureuse, semble s'identifier à ce souvenir et s’enferme dans cette prison des origines. Saturne n'étant pas en son domicile, signifie l'infortune ; c'est l'infortuné, la chute de haut. Attention la figure repasse en M5, c'est compliqué, c'est la maison des créations, de la sexualité, des enfants.  Et ici elle nous dit que les joies et les plaisirs sont bloqués. L'impuissance de l'homme ressentie et effective aussi peut être,  a une mauvaise influence sur la famille. Pour finir la "danse" (les passations)  de PRISON se termine en M12 et signe les angoisses et les ennemis cachés en exil. ! Le patient est d'origine des pays de l'Est et vit depuis 30 ans en France, il est chef d'entreprise.

 

En résumé, PRISON est présent 4 fois, aux quatres coins du blason, il jalonne les peines et les tourments du malade, la gêne et les contrariétés, bref tout ce qui noircit une perspective de vie sereine. Néanmoins, néanmoins... la présence de deux TETES DE DRAGONS en compagnie et de deux CONJONCTIONS en compagnie également, adoucissent le mauvais augure de l'efficacité de ce traitement et donc de fait de l'issue des choses.

Le patient bénéficie de l’aide de son entourage proche, de son médecin et de quelques salariés et amis très précieux l’aidant à maintenir une situation financière stable. En effet il est PDG d'une grande entreprise et il se soucie de son devenir ; qu’il soit rassuré, elle bénéficie d’une providence financière. Ça tourne, il est soutenu par ses employés. Il profite aussi d'un vrai partenaire médical, en la personne de son médecin intelligent et intuitif avec le sens de la collaboration.

 

 

 

CONJONCTION  figure de Mercure et d’union danse aussi dans ce thème. Elle repasse dans le témoin du Futur et nous dit à quel point le destin est en train de se jouer. Cette rencontre est cruciale, elle repasse au Juge encore, CONJONCTION nous rassure sur la question posée et ouvre une voie de l'espoir mais elle sera au prix de l'ouverture et de l'esprit d'une vraie association. Son médecin* est un vrai allié de la guérison.

Pour l'instant le patient est dispersé dans son mental et indécis mais on lui dit qu'il a toutes les capacités pour faire pencher la balance du côté rémission totale.  N'oublions pas que la voix du Point ne passe pas, cela veut dire que le tribunal géomantique insuffle l'Oracle mais sans en avoir encore toutes les conditions requises à sa réalisation.

 

Résumons,

PRISON en M4 indique la mauvaise orientation de l’affaire en jeu, une évolution de la guérison freinée, heureusement l’obstacle aux obstacles, c-à-d PRISON en M12 confirme bien que le malade et sa volonté sont son salut et solution.
QUEUE DU DRAGON en M10 nous parle des médicaments et comme il s'agit d'une figure plutôt maléfique on en déduit dans ce cas qu’il faut arrêter ce traitement, sinon le but poursuivi sera fuyant, insaisissable. De plus dans les circonstances actuelles il y a une forme de fuite dans l'enfermement, les idées sont parfois rétrogrades et ne cadrent pas avec le temps : il est temps de changer de direction pour ne pas reproduire les mêmes erreurs.  QUEUE DU DRAGON prévient aussi qu'il faut éviter les longs voyages.

 

Donc, la réponse conseille vivement de se concerter avec son médecin, à qui l'on peut faire confiance, et changer de thérapie médicamenteuse. De regagner sa confiance propre en concentrant ses forces vers l’extérieur et non à l’intérieur dans l’enfermement de vieux schémas de pensée.

 

* J'insiste ici pour dire que les arts divinatoires, et/ou tout autre acte de médecine douce ou thérapie ne doivent aucunement se substituer à la médecine conventionnelle et ses protocoles. 

 

En vous remerciant pour votre fidélité et comme toujours  n’hésitez pas à partager ;)

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

À l'affiche

Délicatesse de la Géomancie, dîtes-vous?

18/11/2019

1/10
Please reload

Récents
Please reload

Archives