ACTUALITÉ

Délicatesse et raffinement de la Géomancie: Co-Naissance de Soi

 

Les oracles sont parfois difficiles à entendre c'est pourquoi la géomancienne doit délivrer le message avec beaucoup de délicatesse elle doit donc être une aide plutôt qu'une annonciatrice des décrets, d'un destin-fatalité face auquel le libre arbitre et la volonté individuelle sont sans recours. Il se trouve que la géomancie est un art qui débouche sur une oraculaire souvent complexe, où l'empathie et le sens de l'analyse se mêlent avec la connaissance approfondie des mécanismes psychologiques de l'homme. Il est donc évident que le géomancien est aussi un analyste hors pair qui sait croiser les données logiques révélées par le blason géomantique mais aussi analyser les réactions du consultant pour déterminer s'il est prêt à entendre ce qui a été révélé par son âme, souvent à son insu. La délicatesse est ici indispensable ainsi que le sens de l'analyse psychologique.

 

 

Il est indéniable aussi que l'expérience de vie dans tous les domaines du ou de la géomancienne fait la différence dans l'analyse. Cela n’exclue pas les déboires de tomber sur un praticien souffrant de tel ou tel voiles égotiques, comme on en voit souvent en besoin de reconnaissance ou honneurs. Bien sûr et cela existe dans tous les corps de métiers.

 

 

Il n’en reste pas moins que l’on évoque toujours mieux une expérience de vie quand on l'a traversé ou expérimenté aussi. Que ce soit le mariage, l’arrivée des enfants, la carrière et le chômage, en passant par la maladie et la mort des êtres chers et bien sûr l’éveil spirituel,  les honneurs récompenses et leurs pièges, les bonheurs et malheurs d'une vie, toutes ces expériences renforcent le recul nécessaire du praticien mais uniquement à la faveur et lueur de la Sagesse qu’il en aura extrait.

 

Nous avons déjà vu qu'une réponse est le reflet d'une situation et/ou du jugement sur l'évolution possible d'un problème dont la complexité ne peut s'accommoder de recettes schématiques. Il est illusoire de construire des schémas car le langage individuel évolue autour d'un noyau sémantique auquel s'ajoute des données variables : émotionnelles ressortant de l'histoire individuelle et collective, des craintes, des rancœurs, des attentes et des déceptions. La chose que l'on puisse transmettre est une expérience et l'expérience de la pratique est celle de l'exigence de l'art.

 

Aujourd'hui encore,  deux  consultantes ayants consulté en janvier m'ont fait retour positifs pour deux blasons qui se sont  révélés récemment; les prévisions se sont confirmées et le retour des consultants m'est précieux car il vient alimenter ma démarche expérimentale qui sera à paraître bientôt.  L'on ne peut que s'incliner chaque fois que la science parle et je la considère non seulement comme une science délicate mais aussi comme un art nimbé des plus grands raffinements de la divination du psychisme humain. 

 

 

Le seul moment où intervient l’intuition du géomancien dans sa pratique non rationnelle est le moment de la génération des quatre tétragrammes ou figures mères. La dite technique consiste à révéler le nombre caché dans l'inconscient du consultant, ce nombre structure un être, un objet, une station de données.  Elles donnent naissance au ciel géomantique, microcosme de l'homme à l'instant donné  dans le sujet de la question, et de son Tribunal représentant le macrocosme, j'ai nommé L’ECU. Un théâtre de nos émotions et de tous nos possibles qui par miracle s’imprime sur le papier. C’est le miracle géomantique et son étude merveilleuse qui remplit la géomancienne d’un bonheur profond, puisqu’il la raccroche à cet invisible d’où tout émane.

 

Je vous remercie pour votre lecture et pensez à partager sur les réseaux sociaux et entre amis ;)

Sandrine

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

À l'affiche

Comment déchiffrer un blason de Géomancie ?

11/11/2019

1/10
Please reload

Récents
Please reload

Archives