ACTUALITÉ

Quelle est votre question ?

 

Mon dernier article traitait entres autres des affres du questionnement et des doutes en découlant. Creusons un peu le sujet des questions. Il est vrai que le doute est une bonne chose en soi mais comme pour tout, il doit être mesuré. Il existe des tas de raisons de se questionner, mais en avançant dans la vie, vous vous poserez de moins en moins de questions « inutiles » . A moins d’être un chercheur, elles vont de concert avec la rumination mentale qu’il est préférable de bannir tant elle est nuisible au niveau de vos vibrations propres. Je ne sais pas pour vous, mais à chaque fois que je passe à côté d’une personne ruminant ses pensées je le sens, comment dire autrement, le mal qu’elle se fait …on a comme une envie de lui débrancher la prise !

 

 

Lors des consultations, nous construisons avec mon consultant la bonne question et ce n’est pas toujours évident. Au commencement de toute interprétation géomantique, il y a une question, exprimée avec précision, et dont on cherche la solution. Celle-ci doit être posée d’une manière claire et sans arrière-pensée, et toujours dans un sens positif. Sous peine de confusion dans la réponse, car la réponse reflète les incertitudes et les variations mentales du demandeur. Le pire sont les questions faites par curiosité, ou pour vérifier la véracité de la géomancie, on obtiendra alors une réponse reliée à la pensée de scepticisme du questionneur et non à la question posée car ce scepticisme constitue le véritable fond de sa pensée. C’est imparable, heureusement cela ne m’est pas arrivé encore.

 

Mon rôle entre autres est de me prémunir de ce genre d’amusement. La géomancie est une science sérieuse et on ne peut rien lui cacher !

 

 

Les questions doivent être binaires, càd pouvant être répondues par oui ou par non. Toute la délicatesse, vous l’avez compris, consistera dès lors pour la Géomancienne à assister le Questionneur dans la formulation de sa question, afin d’être bien assurée de toucher au cœur de ses préoccupations du moment. Cela peut être complexe quand il s’agit du devenir d’une entreprise, que l’on évoque des investissements ou des transferts de fonds financiers ou des licenciements ; là aussi mes compétences et expertises en tant qu’ancien chef d’entreprise deviennent précieuses !

 

 

L'objet de la question devra porter sur des considérations pratiques et concrètes de la vie courante, en lien avec une situation contemporaine au tirage, dont l’issue est proche, pour laquelle plusieurs issues réalistes sont envisageables, et sans qu’aucune n’ait de réelle ascendance sur les autres.

 

 

 

 

 

 

De fait, aux questions vagues et générales telles que : « Ai-je une chance de rencontrer un homme voulant s'engager dans une relation sérieuse ? », vous préférerez une formulation plus spécifique et ciblée du type : « la relation initiée avec untel va-t-elle évoluer prochainement vers une union sérieuse ? » ou bien dois-je faire les premiers pas ? 

 

 

 

 

 

 

 

 

On ne peut poser la même question deux fois car la répétition de la même question tend à la confusion de la réponse. Ceci est lié à la fatigue de la géomancienne car sa sensibilité intuitive s’émousse.  Donc non.  De même qu’il est déconseillé pour les mêmes raisons de poser des questions de nature différente en un laps de temps rapproché. Il est important pour le travail de la géomancienne de bien identifier, avant de jeter les traits, les maisons qui répondent à la question, car en règle générale toutes ne répondent pas.

 

Quelles sont les différentes questions possibles :

 

  • Une question générale est une question englobant la totalité de la demande envisageant un ensemble d’éléments ou notions liés par causalité ou contingences donnant un état général.  Par exemple la connaissance de l’état physique, intellectuel et spirituel d’une personne connue ou inconnue.  Je vous épargne ici le processus d’examen du thème qui doit se conformer à un plan bien précis.

  • Une question particulière porte sur une chose précise, une particularité (mariage, rencontre, héritage) ou sur un acte (voyage, entreprise). Ces questions sont en majorité  celles que l’on pose à la géomancienne. L’on questionne sur une situation donnée, sur le bonheur d’une union, l’importance d’un héritage, l’issue d’un procès ou sur une opportunité de carrière. Tout cela relève de la question particulière où il est important de déterminer la Maison de la question qui est la pierre angulaire du thème ! Le processus d’examen est aussi bien précis et répond à une configuration précise.

  • Une question spéciale ou concrète est aussi particulière mais elle ne rentre pas dans le cadre de la vie courante. En général ce sont des questions nécessitants une réponse chiffrée avec des règles et des tableaux analogiques. Par exemple, l’on peut déterminer la forme ou le nom d’un objet. Ou le nom de votre prochain compagnon ! Dans ces cas il faut faire appel à des techniques appropriées. La notion de temps et d’espace intervient aussi dans ces questions.

 

<Tout comme la construction des phrases magiques, la formulation d’une question est importante. Vous l’avez compris !

 

Voici maintenant quelques exemples de questions particulières : Obtiendrai-je le gain escompté dans l'affaire que j'entends entreprendre ? Les festivités organisées ce week-end se tiendront-elles sous des augures favorables ? Devrais-je acheter ou vendre des actions ? Devrai-je déménager ? Tel remède est-il approprié et efficace ? Tel individu est-il un client sérieux et fiable ?  Devrai-je m’associer avec cette personne ? Est-ce que cette personne m’aime ? Devrai-je chercher un autre travail ? · Devrai-je suivre telle formation pour adultes ? Mon ami tiendra-t-il sa promesse ? La récolte de raisin sera-t-elle bonne cette année ? Les clauses du contrat sont-elles valables ? Pourrai-je réaliser mon rêve le plus cher ? Est-ce dans mon intérêt de déposer plainte ? Serai-je élue maire ? Quelle est la situation financière de mon frère ? Dois-je souscrire une assurance vie ? La rumeur est-elle fondée ? Devrais-je reprendre des études en design ? Mon projet sera-t-il couronné de succès ? Mon affaire sera-t-elle prospère ? Dois-je accepter cette offre ? Est-ce bénéfique pour moi   d’acheter cette maison ?

 

Voilà, maintenant il ne vous reste plus qu’à me poser votre question ?

 

Je vous remercie pour votre fidélité, et tous vos partages et vous souhaite une belle semaine lumineuse ! Malgré ce froid encore : les saints de glaces n’étant pas passés encore…

 

Sandrine

😊

 

Bonus :  3391 est le nombre de visiteurs sur mon site aujourd’hui !  Je veux ici remercier tous les internautes et fidèles lectrices et lecteurs, pour ce nombre qui croit encore et encore ! Vive les arts millénaires et surtout la Géomancie !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

À l'affiche

Comment déchiffrer un blason de Géomancie ?

11/11/2019

1/10
Please reload

Récents
Please reload

Archives