ACTUALITÉ

Et c'est Ainsi !

 

"Les sciences aujourd'hui aboutissent sur des valeurs relevant de la transcendance : les mathématiques atteignent à la mystique ; la physique se heurte de toute part à la métaphysique et la matière délivre le secret de son énergie ; la médecine qui traite de la naissance et de la mort ne peut plus en écarter le mystère ; les sciences humaines s'ouvrent au divin " A. de Souzenelle l'Egypte intérieure ou les 10 plaies de l'âme

 

Une nouvelle science serait-elle en train de naître ?

 

Pourrait-il y avoir conjonction ou corrélation entre cela et le retour du féminin sacré ? La psychologie féminine a toujours fasciné, émerveillé ou effrayé.

 

Mais qu’en est-il au fond aujourd’hui ?

L’heure du Règne du Féminin est arrivée, Mesdames !

 

 

 

Quand une femme "part en guerre" pour s’épanouir, il lui faut s’accomplir, se réaliser contre vents et marées, au gré de nombreuses illusions qu'on lui met sous le nez. L’énergie féminine est d’une force et d’une puissance infinie. Cette énergie est depuis plusieurs millénaires contenue, esclavagie, amoindrie, ignorée et reniée par beaucoup de femmes d'elle-mêmes…et d’hommes.

Elle a la charge des enfants physiquement, moralement, psychologiquement et matériellement bien souvent. Elle est le pilier de la création depuis la nuit des temps. Elle porte la vie et donne la vie.  Les femmes qui osent s’affirmer en tant que femme, en tant que puissance féminine ont été cataloguée, violentées, rejetées, tuées pour avoir voulu exprimer ce qu’elles étaient. Elles étaient guérisseuses, sorcières, chamanes, mais aussi artistes, écrivains peintres. Il fut  des époques où il n’était pas bon de montrer et vivre cette énergie sacrée. Cela est toujours d'actualité. 

 

 

La femme porte la puissance créatrice, ce grand pouvoir divin qui engendre le Monde. Elle est le médiateur des Dieux (ou énergies comme on veut ). Ceci ne peut être le privilège d'une seule personne! On voit encore le trouble jeté sur ce pouvoir sacré avec toutes les expériences génétiques en marche… N’abîmons pas cette limite fine et subtile entre le progrès médical et l’offense à la Nature qui elle sait se réguler…

 

 

Le féminin sacré c’est être connectée à sa divinité, dans ce corps féminin choisi à l’incarnation.

 

L’énergie de la femme est complémentaire de celle de l’homme : vouloir uniformiser est une totale utopie, la Nature a engendré la Loi du Genre. Dans la Tradition l’énergie féminine est celle qui va de l’extérieur vers l’intérieur alors que celle masculine va de l’intérieur vers l’extérieur, les deux réunis donnent le neutre, le calme là où tout s’engendre. 

 

Il n’est pas question ici de faire offense aux hommes, bien au contraire; ils ont tout à y gagner et déjà beaucoup d’entre eux ont compris et accompagnent le mouvement,  en mode Masculin Sacré. Si les hommes se sentent aujourd’hui faibles (puisque « dirigeants » dans leurs comportements ou perdus dans leurs repères) c’est que le balancier de la vie est allé au bout de sa course. Il est donc temps de revenir à l’équilibre.

Il est temps de nous orienter vers des connaissances d’un nouvel âge « ancien » sans sombrer dans le déjà vu ou de se réapproprier les vraies sciences enrichies de cette belle technicité acquise.

 

Technique des Anciens mariée aux techniques modernes.  Ne serait pas cela le Progrès  ?

 

On voit bien l’impasse de notre société qui se dirige vers un trou noir qui d'ailleurs  est remis en cause fondamentalement depuis les dernières découvertes, presque un signe de l'univers ; Notre société en proie à la haine déclarée de Dieu abandonne l’intuition de l’Homme à cette science vidée de sa substance de son sens.

 

La Nature, cette branche sur laquelle nous sommes. Nous y sommes. Le grand basculement est proche. 

 

Dans cette ambiance de fin de règne, de décadence sociétale, où tout se corrompt et se dissout, seule la lumière de cette conscience universelle brille. La science mène à Dieu, ou à cette force indéfinissable, imprononçable, à cette Lumière.  L’homme a besoin de croire ; il est cet homme ancien-nouveau à la fois, profane et sacré.

 

Mais quelle est cette main divine qui sait déjà tout et qui est en nous ? Je la vois chaque jour et je m'incline. 

Comment puis-je expliquer ce fait si ce n’est qu’il est divin, ou spirituel ? Quand lors d’une consultation avec une personne inconnue de moi, à l’autre bout du monde, apparait tout d’elle dans son essence-ciel, dans un blason de géomancie ? Est-ce une connexion divine ? Oui,  puisque la science d’aujourd’hui ne peut expliquer ce fait pourtant incarné dans l’écu géomantique. Mais c'est une science.  

 

Scientifique de formation, je ne m’explique  toujours pas le processus si  ce n’est que je le vis. C’est ainsi et c’est déjà énorme.

 

 

Citons le texte de Henri Coton-Alevart datant de la fin des années 30 « Que le lecteur ne perde pas de vue que toutes ces considérations métaphysiques ne sont en elle-même de nulle vertu si elles ne sont pas réalisées dans un système physique matériel, vivant. Un champ peut donner du blé mais non pas le plan cadastral qui le représente. Un voyage autour du monde ne se fait pas en rêvant sur un atlas de géographie. Une clé n'a de valeur que si l'on s'en sert pour ouvrir et fermer une serrure…tout ce que nous écrivons ici ne prends pas réelle valeur que si la pensée le transpose dans une réalité, que celle-ci soit d'ordre biologique, chimique ou physique »

 

La géomancie reste ignorée, perdue et dans l'oubli sauf pour quelques rares occultistes et quelques gens cultivés connaissant à peine son nom. « Divination par la terre » voilà ce qui est écrit dans le dictionnaire, si peu…même s’il est quelques géomanciens écrivains qui surgissent il n'en reste pas moins que ce ne sont que des copieurs des grands géomancien du moyen-âge et du 16e siècle, ni plus ni moins. Des transmetteurs à la rigueur. Devrai-je en faire autant ?

Il faut des années de labeurs, de pratique et d'introspection sévère et exigeante pour arriver à aborder la matière sous cet angle, celui de la géomancie… qui je pense, mérite tout à fait autre chose aujourd’hui, que ce qui a été écrit jusqu'ici. Le grand œuvre.

Du reste, il est tout à fait possible de pratiquer la géomancie sans en comprendre le mécanisme. Elle est le parfait exemple d'une opération cachée dont le résultat se révèle toutefois. Mais attention aux écueils car ils sont nombreux, le canal doit être le bon sinon, on capte la mauvaise « station » radio ou celle déformée qui grésille et donc incompréhensible.

 

Vous comprenez que cela peut en déconcerter plus d'un, une ombre de non-humilité et tout s’effondre.  La géomancie a été placé sous l'étiquette des sciences occultes, pour sa dimension magique, on lui connait sa branche dérivée Vaudou, pas très rassurante. La géomancie n'est ni spéculative, ni religieuse mais elle parle d’argent et de divin, elle valide des sentiments inexplicables et donne des résultats efficients, tout en extrayant le Sens des Choses. 

 

La géomancie aide tous ceux qui la consultent.

 

Nous sommes dans le monde des sphères chantantes, des formes, des Nombres, des archanges et autres hiérarchies où les images, les lettres, les chiffres et les symboles forment, sous la baguette du chef d’orchestre invisible et mystique, cette musique divine qui lie toute chose, et dont la partition est à découvrir, à apprendre et à jouer. A chacun de nous en fonction de nos dispositions et capacités à comprendre.

 

C'est admirable, c’est divin.

Et c’est ainsi.

 

 

 

InfoMel VOYAGE Egypte 

Dernières inscriptions encore possible, 1 ou 2 places vite demandez si vous voulez rejoindre notre groupe.

Prochain départ le 1 octobre 2019 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

À l'affiche

QUELLE AMBIANCE POUR DECEMBRE ?#FranceAlmanach #2019

02/12/2019

1/10
Please reload

Récents
Please reload

Archives