• SAYGEOMANCIE By Sandrine

Quelle est ta question? #geomancie


Au commencement de toute interprétation et réponse géomantique, il y a une question, exprimée avec justesse, et dont on cherche la solution. Celle-ci devra être posée d’une manière aussi claire que possible, et toujours dans un sens positif. Les questions sous forme négative sont à proscrire dans tous les cas et même dans la vie de tous les jours.


Il s’agira bien souvent de questions binaires, univoques, dépourvues d’ambiguïté, et pouvant être répondues par oui ou par non. Attention aux questions comportant 2 questions car les réponses sont toujours floues.


Exemple de mauvaise question : puis je partir en Italie en septembre ?

· Puis je partir en Italie ? oui toujours ! il s’agit la de la volonté en jeu car si l’on veut, on peut ! Ce genre de question est floue, car elle induit la notion de moyens, et donc on demandera plutôt

Est-il bon pour moi de partir en Italie ? question 1

En septembre ? question 2

Car une autre période peut être plus favorable au consultant.



Je me sers toujours de cette technique pour mes voyages et ça répond juste, toujours. Quand on part loin, mieux vaut savoir où on met les pieds et avec qui !!


La recherche de la meilleure formulation de la question se fait en début de consultation et bien sûr la Géomancienne assiste le Questionneur afin d’être bien assurée de toucher au cœur de ses préoccupations du moment.

Cette phase est aussi importante dans la vie de tous les jours, savoir précisément nommer ce qui nous trouble ou nous freine, nous permet de gérer un plan d'actions plus facilement.





Attention aux questions vagues et générales telles que : « ai-je une chance de rencontrer un jour le prince charmant ? »


Je vous conseille plutôt une formulation plus spécifique et ciblée du type : « la relation initiée avec untel va-t-elle évoluer prochainement vers une union sérieuse ou s’éteindre lentement ? » ou "Suis-je prête à accueillir un nouvel homme dans ma vie ? on étudiera la figure qui sera en Maison 7 par exemple.


Vous vous méfierez également des questions ambigües ou étant déjà répondues dans l’esprit du questionneur. Je vous donne un exemple de ce genre de question. Demander « si telle prise de poste s’accomplira sans embûches », ou s’interroger sur « l’intérêt même d’accepter telle opportunité professionnelle » n’est pas du tout la même chose. Dans le premier cas, la décision aura déjà été arrêtée dans l’esprit du Questionneur, inquiet de surcroît des conséquences de son choix, tandis que dans le second, le processus de décision sera précisément l’objet de la question.



Vous l’avez compris « Poser la question « c’est poser le problème clairement et donc faire un pas vers une action plus claire. Une action pour reprendre votre liberté car à chaque fois que l'on se pose des questions c'est que nous ne sommes pas aligné avec notre mission de vie. Quand tout roule et que l'on est aligné, on avance aligné sans se poser toutes ses questions.

Et vous alors ? quelle question poseriez-vous à la géomancie ?

0 commentaire

Posts récents

Voir tout